Violences liées au double scrutin : le FNDC fournit un bilan d’au moins 10 morts et des dizaines de blessés par balles

Le front national pour la défense de la constitution vient de sortir un communiqué, dans lequel il fait état d’au moins dix (10) personnes tuées et de plusieurs dizaines de blessées par balles, au cours des violences qui ont émaillé le double scrutin de ce dimanche, 22 mars 2020.

Pour le FNDC, ces crimes et exactions ont été perpétrés par des unités d’élite de l’armée guinéenne, à savoir le bataillon spécial de la présidence (BSP), le bataillon autonome des troupes aéroportées (BATA) et le groupement des forces spéciales (GFS).

La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :