Violence en Guinée : «…les autorités guinéennes veulent absolument créer les conditions du chaos » (Gadiri OGDH)

La société civile s’inquiète de la tournure violente de la situation en Guinée.

Joint par RFI, Abdoul Gadiri Diallo, président de l’Organisation guinéenne des droits de l’homme (OGDH), estime que les discours enflammés des politiques contribuent à la dégradation du climat en Guinée.

« Ce qu’il faut observer et qui est extrêmement inquiétant, ce sont les discours politiques et surtout les comportements des Forces de défense et de sécurité, ou encore certains partisans, à la fois du régime en place et de l’opposition, qui se rejettent les responsabilités, mais qui en même temps, dans leurs discours, développent des propos qui pourraient produire une confrontation entre communautés. Il y a deux à trois jours, des minibus ont été incendiés et on a finalement constaté que les autorités ont accordé plus d’importance à ces incendies et à ces dégâts matériels qu’aux morts que l’on a enregistrés. Cela nous amène à penser que les autorités guinéennes veulent absolument créer les conditions du chaos », a-t-il souligné.

Avec RFI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :