Vers une flambée du COVID-19 en Afrique ? ‘’Il faut se préparer au pire’’, avertit l’OMS

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) se dit préoccupée par l’augmentation du nombre de pays africains touchés par le coronavirus et du nombre de cas infectés. L’institution onusienne indique une quarantaine de pays sont touchés par la pandémie contre un seul il y a un mois. 

Le Professeur Georges Alfred Ki-Zerbo, représentant de l’OMS en Guinée rappelle que pour faire face au coronavirus en Afrique de l’ouest, ‘’il y a déjà beaucoup de pays qui ont fermé leurs frontières. Il y a des mesures d’accompagnement qui sont prises pour qu’il y ait des corridors pour continuer la circulation des biens et des produits de première nécessité. Il y a aussi des corridors pour l’aide médicale. Il n’est pas exclu que les équipes médicales puissent avoir accès à des pays pour apporter une aide’’.

Faut-il s’attendre au pire en Afrique ? A cette interrogation, le professeur Ki-Zerbo croit que  ‘’des fenêtres d’opportunités existent encore en Afrique […]. Mais il faut reconnaitre que nos systèmes de santé sont plus fragiles dans certains pays en crise/ Dans un risque, il y a deux facteurs. Le risque, c’est la probabilité multipliée par l’impact. Même si la probabilité d’avoir immédiatement une catastrophe semble plus faible, l’impact est grand. Parce que le système est vulnérable’’.

C’est pourquoi, souligne-t-il, au niveau du système des Nations Unies, ‘’on demande aux dirigeants et aux communautés africaines de se réveiller pour faire face à cette menace avant qu’elle ne devienne un ravage pour le continent sur le plan sanitaire, mais aussi sur le plan socio-économique avec beaucoup de perte. Donc, il faut se préparer au pire’’.

Avec Visionguinee

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :