Vers son éviction de son poste à la mairie de Matam ? : « C’est méconnaître la loi » (Ismaël Condé)

Des rumeurs persistantes faisant état d’une éventuelle éviction d’Ismaël Condé de ses fonctions de premier vice-maire de Matam, par le RPG Arc-en-ciel dont il a été récemment exclu, circulent, ces derniers temps.

Réagissant à cette éventualité, Ismaël Condé qui, de toute vraisemblance, reste de marbre, rappelle à qui veut l’entendre, qu’il a été élu pour un mandat de cinq ans à la mairie de Matam.

«… Croire que mes prises de position vont affecter mes fonctions de vice-maire, c’est méconnaître la loi. Moi je n’ai pas bénéficié d’un décret, mais plutôt de la confiance des habitants de Matam et du conseil communal… Dans le code de collectivité locale, l’article 137 est clair : ‘’le maire et ses adjoints sont élus pour le même mandat que les conseils communaux, qui sont élus pour un mandat de cinq ans. Alors, rien ne peut m’ébranler », a-t-il opposé, dans un entretien avec Mosaiqueguinee.com.

Ismaël Condé, considéré comme un ‘’rebelle’’ par sa formation d’origine, assure qu’il continuera de se battre jusqu’au bout, en faveur d’un renouvellement en profondeur de la classe politique guinéenne.

Avec Mosaïqueguinee

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :