Urgent : Kassory Fofana refoulé à l’aéroport et empêché de sortir de Conakry

Les proches d’Alpha Condé ont-ils pressenti la fin du règne s’approcher? Rien n’est moins sûr. Toujours est-il que nombre de haut-perchés binationaux de la haute sphère de l’administration guinéenne ont dû profiter des vols humanitaires – affrétés par certaines puissances pour rapatrier leurs ressortissants en raison de la fragilité du système sanitaire guinéen – pour fuir le pays.

Rachid N’Diaye est déjà à Paris. Je l’ai rencontré à tout hasard à Paris, ce jeudi 28 Mai 2020, juste à la bouche de métro de la station Alexandre Dumas, marchant difficilement, à pas feutrés, pour rallier son domicile sis au quartier Père Lachaise, non loin des lieux. Il était accompagné d’un homme qui tenait en main un gros sachet de médicaments. Je fus le premier à le voir à distance. J’ai eu du mal à le reconnaître. Je fonce vers lui pour m’assurer davantage. Il soulève la tête et me voit venir vers lui. Il me reconnaît vite. Il bifurque automatiquement à gauche, pour me fuir comme on fuirait la peste, en piétinant son compagnon. J’insiste en le saluant : 《Bonjour, Monsieur le ministre 》. Il me répond à peine de la main et poursuit sa marche nonchalante. Il ne cesse de se retourner, craignant que je ne le prenne en photo à son insu. En tout cas son allure n’est pas du tout rassurante.
.
Un autre proche du Président à avoir fui le pays, ce jeudi 28 Mai 2020, n’est autre que le tout nouveau Chef de file de l’opposition guinéenne, Mamadou Sylla, à destination de Paris, à bord d’un vol humanitaire d’Air France, accompagné de son fils. Des sources médicales rapportent que Mamadou Sylla, dans un état de santé très critique, rejoint d’urgence la France où il dispose d’un appartement en haute banlieue parisienne, pour y subir des soins intensifs, suite à des complications gravissimes, ces derniers jours, d’une maladie chronique dont il souffre depuis plusieurs années

Le plus proche des plus proches du Président qui fut empêché, ce jeudi, de sortir du territoire national, s’appelle Kassory Fofana, le Tout Puissant Premier ministre qui, sans l’aval de son mentor, apparemment, avait tenté de jouir de sa citoyenneté américaine pour rallier les États-Unis, via la France, accompagné de son épouse et de huit autres personnes.

Sollicité par les services de sécurité aéroportuaires pour confirmer l’autorisation de sortie de son Premier ministre, Alpha Condé s’est déclaré surpris et ordonna que Kassory soit empêché de sortir du pays, puis reconduit à son domicile. Ainsi dit, ainsi fait.

Tout porte à croire que plus rien ne marche désormais entre Alpha Condé et son Premier des Ministres. Sinon, pourquoi tenter une sortie clandestine du pays, alors qu’on jouit toujours des prestigieuses fonctions de Premier ministre. Ça va se savoir.. A suivre!

Mandian SIDIBE
Journaliste exilé à Paris en France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :