Une mosquée attaquée par des agents, plusieurs motos calcinées à Tata (Labé)

Dimanche soir, alors que les fidèles musulmans venaient de terminer la prière dans une mosquée du quartier Tata, commune urbaine de Labé, des forces de l’ordre ont selon des témoins, investis les lieux en usant de gaz lacrymogènes.

Dans la foulée, plusieurs motos garées derrière la cour, ont été incendiées, comme d’ailleurs vous pouvez le voir sur cette image.

Rencontré ce lundi, 23 mars 2020 à son domicile par notre envoyé spécial à Labé, le grand imam de cette mosquée est revenu sur les faits.

« Quand on a fini de faire la prière on a entendu des bruits autours de la mosquée et donc j’ai demandé à ce qu’on s’enferme dans la mosquée ainsi ils nous ont lancé plusieurs gaz lacrymogènes. J’ai même été ramené chez moi par les jeunes », a témoigné El hadj Mamaou Oury Diallo.

Source Mosaïqueguinee

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :