Une guinéenne perd sa mère et son grand frère des suites de coronavirus en l’espace de 48h à New York

Le coronavirus continue de faire des ravages dans l’Etat de New York où une forte communauté guinéenne est installée. Depuis de l’apparition de la pandémie dans cet Etat américain, plus de 4750 morts ont été enregistrés sur 130.000 cas positifs.

Parmi les victimes figurent des guinéens. Fatoumata Barry a perdu sa mère et son frère ainé en l’espace de 48 heures. Contactée par VisionGuinee, elle s’est montrée profondément affligée par la disparition de ses proches.

Elle a perdu sa mère Hadja Racy Barry, originaire de Kébaly, localité relevant de la commune urbaine de Dalaba, le samedi 4 avril et le lendemain, son frère Elhadj Abdoulaye Barry, résidant à Conakry, qui séjournait à Bronx dans le cadre d’une visite de famille.

En raison des mesures édictées par les autorités, les corps des victimes ne seront pas rapatriés en Guinée, selon la famille Barry.

Source Visionguinee

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :