Une députée européenne demande d’imposer un embargo sur la vente d’armes à la Guinée

La députée Idoia Villanueva Ruiz a exhorté jeudi dernier ses collègues du parlement européen à prendre des mesures afin d’imposer un embargo sur la vente d’armes à la Guinée.

La parlementaire a condamné les violences enregistrées en marge des manifestations du FNDC contre le changement de constitution. ‘’Protester n’est pas un délit. C’est un droit politique, c’est la réponse légitime des peuples pour prendre en main leur destin’’, indique-t-il.

Idoia Villanueva Ruiz dénonce ce qu’il qualifie de recul des droits civils et politiques en Guinée depuis le début des contestations contre le maintien d’Alpha Condé au pouvoir.

‘’On voit des protestations réprimées en Chili, en Europe, au Moyen-Orient. Aujourd’hui, nous parlons de la Guinée avec des manifestations massives pour éviter que le président ne dépasse pas la limite des deux mandats’’, précise-t-il.

Elle demande aux pays européens d’agir dès maintenant pour ‘’faire cesser les violations des droits de l’homme’’, avant de dénoncer ‘’le deux poids deux mesures de l’Union européenne. On défend les droits de l’homme, mais on continue de vendre des armes à des gouvernements comme celui de la Guinée’’.

Après l’adoption de la résolution du parlement européen appelant le président Condé à respecter la constitution en vigueur, le coordinateur du FNDC a encouragé l’Union européenne à aller plus loin en imposant des sanctions ciblées, notamment des interdictions de visas et des gels des avoirs à l’encontre des promoteurs du 3e mandat.

Guineefutur.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :