Un militaire et un malien mis aux arrêts pour détention illégale d’armes de guerre

Le directeur central de la police judiciaire a présenté mercredi des armes et minutions qui, selon Fabou Camara, ont été saisies sur un élément du Bataillon autonome des troupes aéroportées (BATA) et un citoyen malien vivant en Guinée. 

Ces armes de guerre ont été saisies par les services de la gendarmerie nationale, d’après le patron de la police judicaire, sur l’adjudant Mamadou Saidou Diallo dit Dos, en service au Bataillon autonome des troupes aéroportées (BATA) et de Samba Ndao, malien vivant au quartier Mafanco, .

Le 6 mars dernier aux environs de 19h, selon Fatou Camara, il a été trouvé sur l’adjudant Mamadou Saidou Diallo ‘’cinq armes de type PMAK dont trois à l’état neuf, dix canons de PKM, tout est à l’état neuf et vingt caissettes de cartouches’’.

Le directeur de la police judiciaire a indiqué à la presse que Samba NDao a confié aux limiers qu’il est approvisionné en ‘’armes et munitions par certains éléments militaires et que lui est chargé de la commercialisation’’.

Les enquêtes ont permis de saisir sur ce ressortissant malien ‘’13 fusils dont 9 à l’état neuf, quatre fusils de type PKM-FM en bon état et 3 autres en pièces’’.

Fabou Camara a soutenu devant les médias que des personnes ont été dénoncées par les accusés, dont des militaires qui livraient ces armes. Les personnes soupçonnées de livrer les armes ont été appréhendées et ont reconnu les faits, à l’en croire. Tandis que d’autres sont en fuite

Source Visionguinee

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :