Un jeune homme tente de tuer sa petite amie (NZérékoré)

Dans la commune urbaine de N’zérékoré, un jeune homme âgé d’une vingtaine d’années, a poignardé à plusieurs reprises sa petite amie avant de tenter de s’égorger lui-même. Le drame s’est passé ce jeudi 25 juin 2020 aux environs de 6 heures du matin au quartier Dorota 2.

Ibrahima Condé, carreleur de profession, a tenté de mettre fin aux jours de Margueritte, âgée d’une vingtaine d’années. Selon le chef secteur où le drame s’est produit, la jeune Margueritte passe chaque matin dans ce secteur pour nettoyer une pharmacie avant de continuer au salon de coiffure où elle travaille. « Ce matin quand la fille est passée pour nettoyer la pharmacie, elle a été poursuivie par le jeune Ibrahima Condé qui l’a poignardée au ventre, au bras.. », relate Pascal Tokpa Kolié, ajoutant que « quand il a vu que la victime est dans un état critique, il a tenté de s’égorger ».

« Alertés, les voisins sont venus les prendre pour les conduire à l’hôpital. Ils ont tous été admis au bloc opératoire », ajoute le chef de secteur.

« Ce sont les parents d’Ibrahima Condé, connu sous le sobriquet de ”Vieux”, qui sont venus voir nos parents pour, au nom de leur fils, demander ma jeune sœur. C’est comme ça qu’ils ont commencé à vivre ensemble, mais Marguerite ne voulait pas. Comme chaque fois, il y avait des palabres, finalement, ma sœur est revenue à la maison. Peu de temps après, Vieux est venu dire en famille qu’il ne veut plus voir ma sœur chez lui parce qu’il a eu une autre femme. Depuis lors, Marguerite est restée sans le fréquenter. Maintenant, il se permet d’aller la poignarder », dénonce Marie, une des sœurs de la victime.

« Le jeune est un fou guéri. Mais, nous, on ne savait pas ça avant. C’est après qu’on a appris qu’il avait été une fois fou puis traité. Ma sœur Marguerite n’est pas sa femme. Ils étaient dans un concubinage qui n’a d’ailleurs pas duré », précise-t-elle.

En mai dernier, un cas similaire s’était également produit dans un des quartiers de la commune urbaine de N’zérékoré. Un phénomène devenu récurrent dans la ville qui commence à inquiéter les citoyens.

Avec ledjely

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :