Un homme d’une trentaine d’années retrouvé pendu dans une plantation au quartier Yomboya (Boké)

Il s’agit d’un jeune âgé d’une trentaine d’années dont le corps a été retrouvé pendu au quartier Yomboya secteur Dar-es-salam à côté d’une rivière qui n’est pas loin de la ville. L’acte se serait déroulé dans la nuit de samedi à ce dimanche 1er mars 2020.

La victime a été retrouvée avec une corde enroulée au cou et attachée sur une branche d’anacardier dans une plantation d’acajou.

Salifou Conté, est l’une des premières personnes qui a découvert ce corps sans vie dans leur plantation d’anacarde.

« J’étais en train de laver mes moutons à la rivière quand un groupe d’enfants qui venait du terrain de football pour se laver là, l’a découvert en premier,  ils m’ont appelé et je suis venu voir. Aussitôt, j’ai informé le chef de secteur et le président du conseil de quartier », a-t-il confié.

De son côté, le chef du conseil de quartier Amadou Diallo, n’écarte pas la thèse d’un assassinat.

« La victime appelée Amadou Diallo est domiciliée au secteur des 400 bâtiments. On a retrouvé sa famille, il est forgeron de son état célibataire et sans enfant. Nous sommes venus trouvés le corps pendu, j’ai dit bien pendu, pas suspendu parce que les deux pieds était à terre et il était cagoulé, le visage caché, les bras ballants,  donc si c’était une pendaison, il aurait enlevé la cagoule et on allait voir les traces, comme c’est avec une corde. Les policiers et moi nous sommes unanime, que  cela est  un règlement de compte, ils l’ont assassiné et sont venus le suspendre ici », a-t-il expliqué.

Au moment que nous quittons sur les lieux, le corps de la victime été mis à la disposition de sa famille adoptive pour les obsèques.

Source Mosaïqueguinee

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :