Un citoyen à Alpha Condé : «…vous êtes l’homme de la situation, le pays vous réclame » (Lettre ouverte)

Excellence Monsieur le Président de la République

Excellence,

C’est avec un cœur rempli d’espoir et de sérénité qui me poussent à vous écrire cette lettre ouverte.

Je n’ai guère le choix, en effet, j’ai juste un devoir. Le devoir d’honorer l’homme, que je ne cesse de servir, d’admirer et d’apprécier depuis son accession à la tête de notre pays la République de Guinée depuis 2010.

L’envie m’étreint de vous exprimer ma profonde gratitude pour tout ce combat de plus de 40 ans pour pouvoir réaliser votre rêve, celui de devenir non seulement le premier président démocratiquement élu, mais celui qui fera sortir la Guinée de la misère.

Avec votre permission, permettez-moi de vous appeler PAPA par moment s’il vous plait.

Papa Alpha, après une réflexion profonde et mûrie, je viens, humblement, respectueusement et avec toute la vigueur vous demander avec déférence et respect de garder la main sur tout ce travail pensé, imaginé, conçu, abattu pendant plus de 40 ans et matérialisé en 9 ans.

Je vous en prie Papa, ne prenez pas le risque de voir ces acquis durement acquis sabotés, détruits et partir en fumée en un temps record.

Papa, cette doléance émane du peuple, notamment la jeunesse Guinéenne consciente dans son entièreté qui n’a d’espoir que vous, car cette classe politique d’opposants égoïstes ne saurait nous amener là où nous voudrons.

Excellence Monsieur le Président Alpha CONDE, vous êtes l’homme de la situation, le pays vous réclame. Les différentes conventions régionales du parti, vous ont choisis comme candidat du grand parti RPG ARC EN CIEL, les partis Alliés vous choisiront très prochainement, s’il vous plait écoutez ces voix qui vous réclament.

Le travail abattu en 10 ans est énorme certes, mais il reste beaucoup à faire, même si l’homme n’accomplira jamais tous ses désirs, nous prions le bon Dieu de vous donner la force et la santé nécessaire pour terminer les différents projets entamés, et nous faire une projection à court et moyen et long terme, pour que notre pays la Guinée, que vous aimez tant, puisse être parmi les pays émergents d’ici 5 ans.

Loin de vous, je me suis toujours battu pour parfaire votre image, je vous ai défendu pas, par passion, mais par conviction et par amour pour un homme d’Etat que vous êtes.

Excellence Monsieur le Président de la République, qu’on le veuille ou pas, vous avez en 9 ans de gestion amené la Guinée à un niveau où tous les Guinéens de bonne foi savent que notre pays ne sera plus comme avant et même vos détracteurs savent et reconnaissent que vous avez réussi là où ils ont échoué, malgré leur mauvaise foi.

Monsieur le Président, les Guinéens dans leur ensemble veulent que vous soyez leur candidat aux élections du 18 d’octobre 2020 et vous prie de ne pas changer cette date s’il vous plait.

Bien sûr, il y a aura des mauvaises langues pour dire « Alpha CONDE est encore là au pouvoir ». Mais vous n’êtes pas au pouvoir, vous êtes à votre place. Vous êtes à la place que vous méritez.

En 9 ans, vous avez changé l’image des capitales régionales avec les fêtes tournantes dont les dépenses ont été effectué sous fond propres (BND : Budget National de Développement). Par cet acte vous avez démontré que, pour qu’un pays se développe, il doit compter sur ses propres ressources avant toute aide extérieure et je vous en félicite.

Sur le Plan de l’électrification de la Guinée, vous n’avez ménagé aucun effort pour nous donner en 2 mandats deux grands barrages hydro-électriques qui, ma foi, sortiront la Guinée de l’obscurité qui était devenu normale pour le citoyen lambda. Mais grâce à vous, les Guinéens réclament l’électricité par des manifestations, même si parfois activées par vos détracteurs.

Vos détracteurs et adversaires n’ont pas de programme de campagne sinon que le seul programme, est cette manifestation qu’ils proposent depuis 2011 à leurs militants qui les suivent comme des moutons avec ces cortèges de morts que je vous prie d’élucider afin que nous sachions les vrais responsables qui sont normalement au sein de cette opposition qui veut à tout prix montrer que votre pouvoir , notre pouvoir est un pouvoir de dictature.

Monsieur le Président, vous avez dans une de vos sorties sur les médias internationaux dit, que le parti est souverain et que vous vous en remettrez à la décision du parti, alors le parti vous choisit sans ambiguïté d’être le candidat de l’espoir, de la continuité, du changement, de la confiance renouvelée afin de terminer vos différents projets qui sont pour nous un espoir vers l’émergence.

Papa, je ne saurai terminer sans vous remercier pour ce que vous avez fait pour la guinée et la jeunesse Guinéenne.

Une fois encore, je vous prie d’écouter le parti qui n’ira pas du dos de la cuillère par rapport au choix du candidat, et cette année ça sera le coup fatal et la fin de cette opposition moribonde.

Très respectueusement !

Votre fils Dr CONDE Mohamed

Coordinateur National Adjoint de la Coalition nationale des Professionnels de santé

(CO.NA.PROS)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :