Un cadre du RPG Arc-en-ciel au pouvoir d’Alpha Condé : ‘’Après ce 22 mars 2020, le plus dur commence’’

Le premier adjoint au maire de la commune de Matam, Ismaël Condé, se dit inquiet pour l’avenir de la Guinée, après la tenue double scrutin législatif et référendaire qui a été émaillé de violences ce dimanche ce 22 mars.

Ce cadre du parti au pouvoir, opposé à un troisième mandat pour Alpha Condé, estime que la  Guinée sera confrontée à d’énormes défis après la tenue du double scrutin.

‘’Après ce 22 mars 2020, le plus dur commence. Rien ne sera comme avant dans ce pays. Un grand saut dans l’inconnu. Bien malin celui qui saurait prédire l’avenir’’, s’inquiète Ismaël Condé, fondateur du mouvement Sauvons Alpha (MSA)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :