Timbi Tounni (Pita) : une fillette de trois ans meurt après avoir été violée par un quadragénaire

Dans l’après-midi de ce mardi 16 février 2021, c’est une fillette âgée d’environ 3 ans du nom d’Aissata qui a été violée et tuée par un quadragénaire qui avait été hébergé depuis 3 ans par l’oncle paternel de la victime.

Le drame a eu lieu dans le secteur Timbiwol, district Timbi-centre dans la commune rurale de Timbi Tounni.

Selon la mère de la victime, c’est après avoir perdu de vue sa fille qu’elle s’est mise à sa recherche. Et c’est dans cette opération, que la porte du présumé auteur du viol a été défoncée.

“C’est lorsque j’ai perdu de vue ma fille, j’ai demandé aux enfants avec lesquels elle jouait, ils m’ont dit que c’est Diallo (présumé auteur,) qui a appelé la petite pour soit disant l’acheter du bonbon. Je me suis ensuite rendue à la boutique et j’ai demandé s’ils n’ont pas vu mon bébé ils m’ont répondu non .Je me suis finalement retournée chez nous pour informer la famille que je n’ai pas retrouvé mon enfant. J’ai demandé encore aux enfants et ils ont réitéré que c’est Diallo qui l’avait appelé et ils étaient partis ensemble. J’ai attiré l’attention de son oncle sur cette option. Mon bébé ne partait jamais loin d’habitude. Après moultes recherches, l’un des fils de mon frère a suggéré que la porte où loge le bourreau soit ouverte vue que j’insiste. Et mon instinct maternel ne m’a pas trompé car il avait déjà tué mon enfant depuis le matin. Dès que les jeunes ont dit qu’il a tué la petite, Diallo a tenté de s’enfuir, mais en vain”, explique Adama Sira.

Après avoir échappé de justesse à un lynchage, le présumé violeur a été transporté au commissariat de police de Pita, à en croire le maire de la commune rurale de Timbi Tounni.

“C’est hier vers 17 heures que le chef secteur Timbiwol dans le district de Timbi centre nous a appelé pour nous dire qu’un homme âgé d’environ 40 ans a violé un bébé de trois ans avant que la mort ne s’ensuive. Moi, je dirais que ça c’est une malédiction. L’homme est de Labé il est venu ici à Timbiwol il y a de cela trois ans et c’est l’oncle paternel de la victime qui est un ancien chef secteur qui l’avait hébergé chez lui et c’est dans la même chambre où il vit qu’il a abusé et tué la nièce du propriétaire de la concession…”, souligne Elhadj Ibrahima Kansaghel Bah, maire de la commune rurale de Timbi Tounni.

On apprend que la fillette aurait été étouffée par l’homme, jusqu’à ce mort s’en est suivi. Le corps de la victime a été inhumé dans la matinée de ce mercredi 17 février 2021.

Le maire et la dame ont été joint ce mercredi, 17 février 2021 dans l’émission Grand débat sur GPP Fm

Avec Mosaïqueguinee

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :