Tibou Kamara se paye le FNDC: «je ne fais pas de débat avec des gens qui n’existent pas »

Les relations entre Tibou Kamara, Conseiller personnel du chef de l’Etat par ailleurs ministre d’Etat, ministre de l’Industrie et des PME et certains membres du Front national pour la défense de la construction (FNDC) deviennent de plus en plus tendues depuis sa nomination comme porte-parole du gouvernement. Des attaques et répliques se multiplient dans les médias.

Invité de nos confrères de Fim FM ce mercredi, 19 mai 2021, le Conseiller personnel du président Alpha Condé a été cette fois-ci, très virulent à l’endroit des membres FNDC. « Je pense que c’est une tradition dans notre pays de s’attaquer à tout ce qu’on croit meilleur ou être à la place qu’on souhaiterait être. Moi je comprends parfaitement cela. Quand vous parlez du FNDC, c’est quoi le FNDC ? Je pense que le FNDC devrait avoir l’humilité de se remettre en cause parce qu’on a vu un groupe de personnes ici vouloir parler et agir au nom du peuple de Guinée qui nous a prédit l’apocalypse et qui a prédit la disparition de tous les dirigeants. C’est un combat qui a été perdu, parce que ce n’était pas un combat juste. Ce n’était pas un combat de valeur. C’était une lutte de positionnement liée à des ambitions égoïstes. On a même entendu parler de projet de transition. Vous pensez que vouloir remettre en cause l’ordre constitutionnel ou renverser un régime c’est dans l’intérêt d’un pays ? On a vu partout ce que le désordre a produit c’est le chaos. L’injustice peut être corrigé mais le désordre on met du temps et beaucoup d’énergie à reconstruire et à réparer ce que ça causé comme tort », a indiqué Tibou Kamara.

Et d’ajouter : « En ce qui concerne le FNDC, moi je ne fais pas de débat avec des gens qui n’existent pas, parce que je voulais faire le débat avec ceux qui ont fait quelque chose pour le pays ou qui sont quelque chose pour le pays. Regardez ceux qui sont au FNDC ! Aucun d’entre eux n’a une histoire n’a un parcours et encore moins d’avenir ».

Avec Guinee114

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :