Tibou Kamara favorable aux états généraux de la presse: ‘’Je pense que l’âge de la maturité a sonné pour la presse’’

En sa qualité de président de la cérémonie de remise du premier lot de cartes professionnelles aux journalistes triés sur le volet, le Ministre d’État Tibou Kamara a salué les efforts déployés par l’actuel président de la HAC dans le cadre de la responsabilisation et de la professionnalisation du métier de journalistes.

‘’ Je pense que monsieur le Président de la République a eu raison de vous choisir pour présider aux destinées de la HAC. Monsieur le président, je vous félicite d’avoir joint l’acte à la parole en entament votre mandat par l’engagement solennel que vous avez pris devant la nation et devant nos confrères de procéder à l’assaisonnement de la presse’’, déclare d’entrée le Ministre d’État, Tibou Kamara.

L’ancien journaliste à la plus réputée et reconnue de par sa qualité a au cours de cette cérémonie de remise des cartes professionnelles, invité son homologue de la Communication, conformément à la vision du Chef de l’État à initier les états généraux de la presse.

‘’Monsieur le Ministre de la communication, je vous engage au nom du gouvernement à relancer une idée très cchère au Président de la république qui était celle d’organiser les états généraux de la presse guinéenne. Je pense que l’âge de la maturité a sonné pour la presse. Mais il est extrêmement important que dans un cadre de concertations et d’échanges que nous puissions sans complaisance, en toute liberté de conscience et de responsabilité, mesurer le chemin parcouru, regarder en face les difficultés et les opportunités ainsi d’ailleurs que les défis de cette presse. Mais il faut être honnête, le président de la HAC l’a souligné, nous souhaitons un sursaut au sein de notre presse qui a commencé par délivrer des carte professionnelles. Mais le plus grand sursaut qui est attendu de la presse, c’est de faite en sorte que ceux qui ont vocation à exercer le métier puissent s’épanouir, ceux qui ont des aptitudes pour la profession puissent l’intégrer mais également pour la crédibilité de tous et pour l’honneur de chacun. Que ceux dont le comportement et le travail ternissent l’image de marque de notre presse et entame la réputation de nos journalistes que nous ayons tous le courage de leur dire en face car le journaliste, c’est également le courage. Le courage de dire la vérité et à notre sein, le plus important c’est le jugement des pairs. Le jugement des pairs qui permettra de distinguer le bon du mauvais, et de construire une presse responsable avec des journalistes responsables. Je voudrais donc dire monsieur le Ministre de la Communication que vous aurez le soutien de monsieur le président de la république ainsi que l’ensemble du gouvernement pour faire l’état des lieux de la presse et dégager des perspectives meilleures et prometteuses pour chacun et pour tous’’, a déclaré le Conseiller Spécial du Président de la république ce lundi 03 avril à l’occasion de la journée mondiale de la liberté de presse.

Avec lerevelateur224

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :