Spectre Mme Boiro, tuée rigoureuse: non, «je n’ai pas peur» (Ministre du Budget)

Le meurtre de Mme Boiro, directrice du Trésor public, et celui de l’ancien ministre Aliou Diaouné en pleine rue de Conakry, ont été évoqués cette semaine par un député à l’Assemblée nationale devant le ministre du Budget.

L’honorable Baadiko Bah, parlant de la rigueur annoncée par le chef de l’Etat dans la gestion des deniers publics en Guinée, a demandé au ministre du Budget si ce dernier n’avait pas peur pour sa peau face à un système bien enraciné.

«Moi je suis un homme de conviction. J’ai suivi le président de la République depuis sur le banc. Si lui même il avait peur, peut-être qu’il ne serait pas aujourd’hui président. 40 ans de lutte, avec beaucoup de péripéties… Et c’est lui qui a la volonté de faire des reformes», répond le ministre dans un premier temps.

Plus loin, le ministre Dioubaté ajoute : «Pour les mêmes convictions idéologiques qui nous ont poussé à le suivre, nous n’avons pas peur. Parce que quand on y laisse sa peau, l’Etat retiendra de vous que vous avez amorcé et d’autres personnes viendront poursuivre l’œuvre. Sur ce plan, je n’ai pas peur».

Avec Guinee114

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :