Sortie d’Alpha Condé dans Jeune Afrique: Sidya Touré réagit

Dans une interview accordée au quotidien Jeune Afrique, le président de la République Alpha Condé a déclaré que ses opposants sont des “putschistes”.

Interrogé ce lundi par nos confrères des Grandes Gueules, Sidya Touré, président de l’UFR, a répliqué. “Ce n’était pas une interview, c’était un publi reportage parce qu’aucune question qui pouvait fâcher n’a été posée lors de cette interview-là. Dix ans après, quel bilan faites-vous de votre action en Guinée? Quelles sont les propositions que vous avez à faire pour que les guinéens veuillent bien voter pour vous pour un troisième mandat? Qu’en est-il de l’eau, de l’électricité, des infrastructures, tout ce qui concoure au bien-être des guinéens? Tout cela ne figure pas dans cette interview” a t-il dénoncé.

Le patron de l’Union des Forces Républicaines a indiqué qu’il n’a jamais été question pour lui et ses pairs du FNDC de perpétrer un putsch.

« A aucun moment il n’a été question d’aller prendre le pouvoir. L’armée est là, les forces de défense sont là, c’est une manifestation contre ce qui était en train de se faire à savoir un troisième mandat alors que la Constitution de 2010 ne le permettait pas. Il n’y a aucun putsch à l’horizon. Nous avons demandé des choses très claires à savoir qu’on ne pouvait pas aller aux élections avec un fichier où il y avait 8 millions 700 milles guinéens alors que nous savons que notre fichier ne doit pas dépasser les millions. Une fois que tout le monde a parlé de cela et ils ont décidé d’enlever 2 millions 400 milles, nous avons voulu réintégrer le système, on dit non! Moi je ne sais pas quelle est la théorie qu’on peut soutenir pour dire que c’était inclusif. Tout le monde a reconnu que c’était des élections non inclusives et c’est ça le fond du problème », a dit Sidya Touré

Avec Guinee114

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :