SOGUIPAH: pourquoi croire aux accusations contre la ministre et son frère Malick Sankon ?

C’est presqu’au bord des larmes que l’actuelle ministre de l’Agriculture avait accepté de céder son poste de Directrice générale de la Société Guinéenne de Palmiers à Huile et d’Hévéas (SOGUIPAH) à son successeur Michel MBemy, pourtant désigné par décret présidentiel.

Nommée ministre de l’Agriculture, Mariama Camara, qui avait fini par porter le sobriquet Soguipah pour sa longévité à la tête de cette société étatique, a vu le chef de l’Etat nommer à sa place, Michel M’Bemy, alors directeur national adjoint des impôts.

A la cérémonie de passation de service, l’on se rappelle, qui était prévue dans la matinée du 12 février 2019, la directrice sortante n’a présenté le nez qu’aux environs de 17heures. Dans son discours, Mariama SOGUIPAH a ouvertement mentionné que son départ de la SOGUIPAH, «est un au-revoir et non un adieu».

Avec trois mois de salaires impayés, c’est évident que l’actuel DG, qui a hérité de nombreux problèmes qui avaient déjà été signalés dans la presse, éprouve des difficultés à redresser cette société qui risque le pire. Ce qui, pour lui, n’est pas un mérite. Etant entendu que le défi de tout remplaçant c’est de parvenir à redresser là où c’est tordu.

Mais lorsque dans ses explications chez nos confrères des GG cette semaine, Michel M’Bémy pointe un doigt accusateur sur sa prédécesseur, cela mérite notre attention. La notoriété que Mariama Soguipah s’était faite avec cette société et le business qu’elle y avait développé, la douleur dans laquelle elle a cédé le flambeau et son discours lors de la cérémonie de passation de service, semblent donner raison à l’accusation portée contre elle par son successeur.

Rappelons que même la clef de son bureau, la directrice générale ne l’a pas présentée le jour de la passation de service. Il a fallu un autre jour pour que le directeur entrant se trouve le moyen d’accéder dans ledit bureau.

Depuis que la crise à la SOGUIPAH refait surface dans la presse, des proches de Malick Sankon, tout puissant DG de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS) et frère de Mariama SOGUIPAH, sont actifs sur le réseau social Facebook. Que veulent-ils ? Mariama Soguipah veut-elle continuer à être à la fois ministre de l’Agriculture et DG de cette société juteuse ou elle chercherait plutôt à provoquer la chute de son successeur pour parvenir à faire placer un de ses protéger ?

Nous y reviendrons !

Avec Guinee114

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :