Simandou 1 et 2 : « elle permet d’attirer un investissement sans précédent… » (Ministre des mines)

Malgré l’abstention des députés Mamadou Baadiko Bah et Oyé Béavogui, la convention de base signée entre la république de Guinée et le Winning Consortium Simandou SAU pour l’exploitation des blocs 1 et 2 du gisement de minerai de fer de Simandou a été ratifiée ce jeudi 26 juin 2020 par l’Assemblée nationale.

A cette occasion, le ministre des mines et de la géologie qui était présent à l’Assemblée nationale au moment de cette ratification, a magnifié la portée de ce mégaprojet pour la Guinée.

«Nous avons pris bonne note de tout ce qui a été recommandé, mais nous avons surtout apprécié le soutien massif des députés à cette convention, qui est une convention majeure dans le développement du secteur minier guinéen. Parce qu’elle permet d’attirer un investissement sans précédent dans le secteur, de réaliser des infrastructures qui pourront catalyser le développement dans l’ensemble du pays, mais aussi de créer des dizaines de milliers d’emploi tout le long du corridor. Et sans oublier bien sûr, l’investissement sur le corridor agricole qui permettra de démultiplier le nombre d’emploi créé grâce à l’intervention de ce consortium», a déclaré Abdoulaye Magassouba.

L’investissement global du projet est estimé à 14 milliards USD, pour plus de 30.000 emplois directs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :