Secteur maritime : l’Etat a perdu 8 milliards gnf et 6 millions $ pour les opérateurs portuaires

La pandémie de Coronavirus qui sévit en Guinée depuis le mois de mars, a durement impacté les activités portuaires obligeant un rétrécissement de 14% de ses activités.

Durant les 3 mois écoulés, cette régie financière a enregistré une perte de plus de 8 milliards GNF pour l’Etat guinéen et 6 millions de dollars pour les opérateurs issus du privé.

« Dans le domaine maritime et portuaire, on enregistre le rétrécissement de plus de 14% de l’ensemble des activités maritimes et portuaires. Des pertes importantes de revenus dues, notamment, à la suspension du paiement des frais de surestaries et temps d’attente des navires en rade. Ces pertes sont évaluées comme suit : pour les opérateurs portuaires, 6.070.000 de dollars et l’Etat guinéen, 8.524.000.000 GNF », a dit le ministre Aboubacar Sylla.

Le ministre a, par ailleurs, ajouté que pour compenser les pertes de revenus subies par les opérateurs portuaires et maritimes, une évaluation fiscale est en cours, au niveau des services fiscaux, en vue d’étudier et de finir les modalités et l’étendue de possibles allègements fiscaux à leurs accorder.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :