Santé : l’importance du vaccin antitétanique (VAT) pour les femmes enceintes

À l’entame, Diouhaïratou Diallo sage-femme maîtresse au centre de santé de Sonfonia rencontrée ce mercredi 14 octobre 2020 par notre rédaction parle de l’importance des vaccins que doivent prendre les femmes enceintes, plus particulièrement le vaccin antitétanique (VAT). Il est bien évident que toutes les femmes mariées souhaitent avoir des enfants. Cependant, le processus est très long et demande beaucoup de sacrifices à faire avant l’accouchement.

« Il ne s’agit pas seulement de tomber enceinte il faut surtout faire le suivi. En quoi faisant ? Respecter son calendrier vaccinal. Aujourd’hui, plusieurs personnes n’ignorent pas le rôle du vaccin que prennent les femmes enceintes appelé antitétanique (VAT), actuellement remplacé par la diphtérie tétanos (TD). Ce vaccin est d’une importance capitale dans la vie de la femme enceinte et son futur bébé. Le VAT protège la femme enceinte et son enfant contre le tétanos et beaucoup d’autres maladies. Je pense qu’aucune femme n’aimerait mettre un enfant malade au monde. Tout enfant qui naît après la prise des 2 doses par la maman est immunisé contre le tétanos jusqu’à l’âge de 7ans. Si la femme ne prend pas le vaccin au cours de sa grossesse, les conséquences sont énormes. Les anticorps de l’enfant ne seront pas préparés pour lutter contre une agression du tétanos. Il pourrait même développer des maladies telles que des crises à la naissance. Normalement, c’est à la 13 semaine de la grossesse, c’est-à-dire à 4 mois, que la femme en état de famille doit prendre la première dose, et la deuxième dose au cinquième mois de la grossesse. Mais, il faut savoir que toutes les femmes en état de procréation c’est-à-dire à partir de 15 ans jusqu’à 45ans peuvent prendre ce vaccin. C’est parce le plus souvent, le vaccin n’est pas en grande quantité que les femmes enceintes deviennent prioritaires. Ce vaccin n’est rien d’autre qu’un antitétanique. Il faut aussi savoir que la femme qui arrive à respecter son calendrier vaccinal en prenant les cinq doses de VAT peut être immunisée pour toute la vie. Ce qui veut dire que même en cas de grossesse, elle ne prendra plus ce vaccin antitétanique (VAT) ou encore la diphtérie (DT) », a-t-elle détaillé.

Plus loin, cette sage-femme parle des difficultés qu’elle rencontre avec certaines de ses patientes concernant la prise des vaccins.

« Nous rencontrons beaucoup de difficultés avec certaines femmes enceintes surtout quand elles ont déjà pris une des doses. Elles se plaignent généralement des douleurs ressenties après avoir pris le vaccin. D’autres vont jusqu’à dire que le vaccin les rend malades. En tant que sage-femme, je ne lâche pas main, c’est là que je commence à les sensibiliser tout en leur parlant de l’importance du vaccin. Je leur fais savoir que si le vaccin fait mal c’est par ce que le virus est dans son corps et c’est pourquoi le vaccin agit. Je leur fais savoir que la douleur est passagère. Et le plus souvent le vaccin n’a pas la même réaction chez toutes les patientes. La douleur varie d’une femme à une autre, elles ne ressentent pas la douleur de la même façon », précise-t-elle.

Rencontrée au centre de santé pour sa dernière consultation, cette femme enceinte sensibilise ses consœurs qui sont réticentes à se faire vacciner pendant la grossesse. Pour elle, ce vaccin est obligatoire pour toutes les mamans soucieuses de la santé de leur futur bébé.

« Je suis obligée de compléter mon suivi prénatal pour la meilleure santé de mon futur bébé et cela devait l’être pour toutes les futures mamans. Pour moi, avoir un enfant malade nous rend aussi malades, cela pourrait paralyser toutes nos activités. Donc c’est pourquoi moi, je ne joue pas avec mes vaccins. On m’a même dit que prendre la dose normale des vaccins cela pourrait protéger mon bébé contre beaucoup d’autres maladies », dira Hélène Léno.

A signaler que malgré la sensibilisation des sages-femmes et les moyens mis à leur disposition, certaines femmes enceintes ont encore du mal à venir à l’hôpital pour les consultations prénatales avant de parler même de vaccin antitétanique (VAT).

Avec Mediaguinee

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :