Riposte au Covid-19 /Alpha Condé tacle la société civile : « Ce n’est pas au président qu’il faut écrire »

Dans la visioconférence qu’il a eue avec le corps médical ce mardi, le président Alpha Condé a invité les acteurs à associer les organisations de la société civile dans la lutte contre le Coronavirus.

Le Chef de l’Etat guinéen a mis l’occasion à profit pour titiller les acteurs de la société civile qui lui envoient des messages afin de l’informer de leur mise à l’écart par l’ANSS dans la riposte au Covid 19.

Pour le président Condé, c’est bien beau de lui écrire « mais quand il y a une guerre, tu ne restes pas chez toi pour qu’on vienne te chercher. Si tu es partant, tu prends ton fusil, tu rejoins l’armée », a-t-il invité.

 «… Ce qui est évident, nous avons besoin de renforcer la communication et la sensibilisation au niveau des populations dans les marchés, dans les quartiers. La société civile peut participer à cela, mais la société civile ne peut pas rester sur son paravent, m’écrire, oui, non la société civile, on ne nous a pas associés. Nous, on a déjà commencé notre travail, mais la société civile n’a jamais demandé, bon, nous voulons vous accompagner, comment nous pouvons vous accompagner. Ce n’est pas au président qu’il faut écrire, bon moi, je veux bien qu’on m’envoie un mot pour dire, bon la société civile n’a pas été associée, mais quand il y a une guerre, tu ne restes pas chez toi pour qu’on vienne te chercher. Si tu es partant, tu prends ton fusil, tu rejoins l’armée. Alors, ne refusez pas les critiques, ne refusez pas le débat, faites ça entre vous. Tout ce qui peut améliorer la sensibilisation, tout ce qui peut améliorer la surveillance, tout ce qui peut améliorer le suivi des contacts, pour qu’on finisse avec cette maladie, est la bienvenue », a déclaré Alpha Condé ce mardi.

Avec mosaiqueguinee

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :