Reprise «impérative» des cours: le ministre de l’Education menace enseignants grévistes et élèves

Alors que le dialogue tarde à reprendre entre le gouvernement et le Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée (SLECG) à l’origine de la grève qui paralyse le secteur de l’éducation, le ministre en charge de ce secteur ordonne une «reprise impérative des cours» et menace les grévistes.

«Le ministre de l’Education nationale et de l’Alphabétisation invite les enseignantes et les enseignants encore en grève à reprendre impérativement les cours dès le lundi 03 février 2020. Faute de quoi, les intéressés s’exposeront aux dispositions de la loi L2019/027/AN portant statut général des agents de l’Etat», mentionne-t-on dans un communiqué du ministre Mory Sangaré passé en boucle à la télévision nationale.

Plus loin, le ministre s’adresse aux élèves et à leurs parents. «Tout élève qui totaliser 25% d’absence  au cours de l’année ne sera pas évalué», menace-t-il.

Le weekend dernier, Aboubacar Soumah, leader du SLECG, a dénoncé une volonté des autorités tendant à geler le salaire des enseignants grévistes avant d’appeler à la résistance face à tous les moyens de pression.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :