Reprise des manifs : « l’urgence sanitaire est incompatible avec les manifestations politiques » (Dr Dansa)

Le FNDC a annoncé la reprise des manifestations de rue, après le mois de Ramadan alors que la pandémie du nouveau coronavirus sévit dans le pays.

Réagissant à ce propos chez nos confrères d’Alpha Condé Tv, le président du Conseil National des Organisations de la Société Civile Guinéenne (CNOSCG) pense que le moment n’est pas approprié pour des manifestations de rue à cause de l’urgence sanitaire. « Même au sein de l’opposition, il y a des voix discordantes qui se sont levées, pour fustiger l’inopportunité de faire des manifestations actuellement.

L’urgence sanitaire est incompatible avec des manifestations politiques. Il faut que les guinéens comprennent qu’il y a un moment de faire la politique et un moment pour faire le développement. Si les deux se confondent, alors le citoyen guinéen sera dans le flou artistique. Je lance cet appel au pouvoir, s’il ne veut pas des manifestations politiques, il faut travailler avec plus d’équité et de responsabilité. Et je demande à l’opposition, les manifestations violentes n’ont jamais donné le pouvoir. Il faut convaincre l’électorat et prouver que vous êtes un homme de paix et exemplaire. (…).

Un mouvement sacré doit être autour de la lutte contre l’épidémie », a dit Dr Dansa Kourouma.Poursuivant, le président du CNOSCG a affirmé que« nul n’a le monopole du combat citoyen. Chacun doit le mener en fonction de son histoire, de ses objectifs et de des principes qui le gouverne.

Il n’y a pas d’amalgame à faire. La majeure partie de la société civile n’est au FNDC. Il faut que je sois clair avec vous. Il y a des associations au sein du FNDC mais l’écrasante majorité ne l’est pas. Il ne faut pas confondre le combat citoyen au combat politique »,a-t-il précisé.

Avec Mosaïqueguinee

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :