Reprise des manifs après la fête de Ramadan: le FNDC maintient qu’il va marcher

Malgré la sévère mise du gouvernement dans différentes communications des ministres de la sécurité et de l’administration du territoire, le FNDC n’entend point reculer.

Le mouvement compte réclamer la libération de ses militants arrêtés et emprisonnés dès après la fête de Ramadan. Il l’a fait savoir dans un communiqué en date d’hier vendredi.

« Le FNDC réitère son appel à se préparer à la reprise des manifestations dès après la fête de Ramadan pour exiger la libération de tous nos militants kidnappés et volontaires exposés à la contamination au Covid-19 dans les prisons », a noté la coalition dans ledit communiqué.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :