Remplacement de feu Salif Kébé à la CENI : « la désignation, elle nous appartient cette année » (Bâtonnier)

A la suite de notre article sur les pressions subies en ce moment par le bâtonnier pour la désignation du remplaçant de feu Amadou Salif Kébé, le président du conseil de l’ordre des avocats de Guinée s’est prêté aux questions de nos confrères de mosaiqueguinee.com.

Me Djibril Kouyaté assure qu’il ne s’agit là que de spéculations et maintient que la place du remplaçant de Kébé revient au barreau de Guinée.

Il se dit conforter dans ses arguments par le récent arrêt rendu par la cour constitutionnelle

« Nous entendons par-ci par-là que certaines organisations de la société civile seraient très actives près des autorités pour faire passer un de leurs membres mais en ce qui nous concerne, nous sommes assez sereins et nous attendons que la notification de l’arrêt nous soit faite ou alors qu’on soit saisi. La notification a été faite de façon informelle à travers les médias ou à travers les réseaux sociaux. La désignation de l’avocat qui doit être désigné à la CENI comme commissaire est entrée dans la tradition. Depuis l’année 2007, le barreau procède à cette désignation. Nous sommes surtout confortés par les dispositifs de l’arrêt de la cour constitutionnelle qui a constaté le décès de Me Amadou Salif Kébé. Normalement, la désignation, elle nous appartient cette année », a-t-il tranché.

Source Mosaïqueguinee

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :