Région de Kankan: Kassory persiste « je le confirme, en cinq ans, on va tuer l’extrême pauvreté»

Après le lancement officiel du Salon régional des entrepreneurs à Kankan, ce samedi, 18 janvier 2020, le Premier ministre, Kassory Fofana, a animé une conférence de presse pour faire le point sur sa tournée en Haute Guinée.

L’ancien président du GPT a saisi l’occasion pour répondre à ceux qui n’ont pas manqué de le critiquer à propos de sa promesse d’éradiquer l’extrême pauvreté en Guinée. «Je profite pour dire que ceux qui croient que quand je dis en 5 ans on va tuer l’extrême pauvreté c’est de la démagogie, c’est un économiste qui vous parle. Oui en 5 ans, je le confirme, on va tuer l’extrême pauvreté», dit-il.

Puis, Kassory Fofana se sur un exercice fastidieux de définition du de l’extrême pauvreté. «L’extrême pauvreté c’est quoi en économie ? C’est le revenu de tous ceux qui vivent sous un revenu de moins d’un dollar 25. C’est ça l’extrême pauvreté. La pauvreté c’est 1 dollar 90 par jour. Tous ceux qui sont en dessous d’un dollar 25, environ 1.000 francs guinéens par jour, qui correspond donc sur l’année à 350.000 francs guinéens… Le programme ANIES permet de récupérer à terme dans cinq ans, six millions de guinéens. Nous sommes combien de guinéens? Douze millions et demie ou treize millions. 

Ça veut dire presque la moitié des guinéens. Et qui va garantir à cette moitié un revenu minimum de 250 mille francs guinéens par jour. Des études pertinentes des économistes ont prouvé que quand tu investis en termes de transfert monétaire cent (100) dollars sur un individu sur l’effet multiplicateur cette centaine de dollars donnera 290. Donc c’est pas inventé, c’est prouvé, le programme du professeur Alpha Condé 5 ans après aujourd’hui sortira la Guinée de la carte Le l’extrême pauvreté. C’est ce programme qu’on est venu lancé aussi en Haute Guinée», explique-t-il.

Guinee114

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :