Recomposition politique : vers la création d’une nouvelle coalition politique dénommée CODEP

Loin de s’avouer enterrés, des leaders de partis politiques coiffés au poteau lors du double scrutin du 22 mars et bien d’autres, décident d’unir désormais leurs efforts, en vue de continuer à exister sur l’échiquier politique national.

Treize d’entre eux, étaient réunis ce mercredi au siège du parti RPR. C’était dans la perspective d’envisager la mise en place d’une plateforme qui sera dénommée, la coalition politique des partis politiques de l’opposition extraparlementaire, CODEP en abrégé.

Pour ainsi marquer leur présence sur le terrain politique, les partis membres de cette coalition en gestation, comptent mener le combat sur fond de dénonciation des tares de la gouvernance mais surtout de propositions de solutions. D’où son cadre centriste.

« Nous venons de sortir d’une élection, à l’issue de laquelle, certains partis n’ont pas eu de siège à l’Assemblée nationale. Alors ce sont ces partis ainsi que d’autres, qui n’avaient pas participer aux élections, qui se sont retrouvés, dans le but d’annoncer la mise en place de la coalition politique de l’opposition extraparlementaire (CODEP). L’idée est partie du fait qu’en politique, le vide n’existe pas et nous ne voulons surtout pas mourir, nous voulons réaliser nos rêves, et nous pensons qu’il faut être solidaires », a mis en avant Diabaty Doré.

En plus de dénoncer la gouvernance, cette coalition qui se veut être proche du peuple, va également, selon le président du RPR « proposer des solutions dans l’intérêt de la Guinée… », a-t-il annoncé.

Les partis politiques membres de cette nouvelle coalition, entre autres, RPR, RGUD, PGR, PDND, UDIR, PDC…devraient officialiser, dès ce week-end, la naissance de cette nouvelle plateforme politique.

Affaire à suivre!

Alhassane Fofana

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :