Recomposition du gouvernement: «dans la mafia, les têtes sont inchangeables» (Monénembo)

Alors qu’il a toujours prôné une révolution psychologique en Afrique, en vue d’un décollage politique, économique et social du continent, le célèbre écrivain Tierno Monénembo reste encore sur sa faim.

Le récipiendaire du grand prix littéraire d’Afrique noire en 1986, dit ne pas être étonné, de la démarche du président Alpha Condé.

« Je m’y attendais. C’est une mafia qui nous gouverne», a-t-il déclaré d’entrée de jeu.

Pour l’auteur du roman “les crapauds brousses”, il est difficile pour un chef d’État africain, de se défaire de son entourage.

« Vous savez dans la mafia, les têtes sont inchangeables. Ils ne se lâchent pas ces gens-là. Chacun tient l’autre par la barbichette. Il faut que la même équipe soit là, sinon tout s’effondre. On ne change pas de pièces. Vous changez une seule pièce, tout s’effondre. Ils mangent dans la même marmite, ils volent dans le même tiroir. Ils sont obligés de vivre et de mourir ensemble, ils le savent. Les contradictions internes, ils les surmonteront toujours pour sauver l’essentiel, c’est- à-dire la mangeoire», a-t-il déploré.

Source : Mosaïqueguinee

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :