Profanation de la tombe de Sékou Touré: le ministère de la Culture fait une annonce

Quelques jours après la profanation du mausolée national où se trouve entre autres la tombe de Sékou Touré, ancien président de la Guinée, le ministère en charge de la Culture et du Patrimoine Historique fait parler de lui tout en portant à la connaissance du public qu’il a porté plainte.

Le département dirigé par Bantama Sow dit condamner “ces agissements irresponsables”.

“Le ministre d’Etat, Monsieur Sanoussi Bantama Sow, en attendant les conclusions de l’enquête, suite à la plainte formulée par le département, rassure tous les citoyens en général et les familles biologiques des martyrs, les amis et les alliés en particulier que l’acte ne restera pas impunis”, a déclaré un responsable du ministère.null

Selon la famille du gendarme mis aux arrêts, ce dernier souffrirait d’une maladie mentale. Ce que ne comprend pas Hadja André Touré, épouse de feu Sékou Touré. L’ancienne First lady dit être choquée par cette profanation. Le PDG RDA aussi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :