Primes exceptionnelles de 5 milliards GNF : des soignants ont été omis par l’ANSS

Le 10 novembre dernier, l’ANSS a annoncé le paiement d’un montant de 5 milliards GNF destinés aux 3491 travailleurs engagés dans la riposte contre la covid-19, notamment dans les CT-Epi du pays.

Toutefois, il ressort que des omissions ont été constatées lors du paiement de cette prime exceptionnelle s’élevant à 5 milliards GNF, soit 1 millions 432 mille GNF par travailleurs des CT-épi.

« On a fait des réunions, on s’est entendu sur un taux qu’on a donné aux 3. 400 et quelques travailleurs qui ont été recensés. A ce jour, pratiquement tous sont payés à Conakry et à l’intérieur du pays. Sauf certaines personnes qu’on a dit d’attendre parce qu’il y a eu des omissions que nous sommes en train de corriger» a admis le directeur général de l’ANSS Dr Sakoba Keita, lors d’une rencontre hier vendredi à Conakry avec la presse.

Selon lui, cette omission est liée aux infiltrations de récupérateurs (travailleurs) n’ayant pas présenté des documents de contrat.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :