Premières pluies à Conakry : Un mort, et une trentaine de maisons inondées à Hafia

Les premières pluies qui se sont abattues sur Conakry dans la journée de ce vendredi 18 juin, ont causé plusieurs dégâts matériels et une perte en vie humaine dans le quartier Hafia 1, secteur 5, dans la commune de Dixinn. Dans cette circonscription, une trentaine de concessions ont été inondées et un jeune a perdu la vie.

Selon le chef secteur adjoint, c’est suite à des travaux non inachevés que ENABEL a confiés à une société qui sont à la base de cette inondation.

« Les premiers pluies qui sont venues avec la partie du pont qui est bouché, suite au travail que ENABEL a donné à une société du nom de EGTC, a provoqué toute l’inondation que nous sommes entrain de traverser. Donc aujourd’hui l’eau a débordé les caniveaux, ça s’est même retournée dans les concessions, il y’a plus d’une trentaine de concessions qui ont été inondées. Et il a fallut l’intervention des riverains pour pouvoir ouvrir le pont, mais la profondeur que la machine a pu respecter, rien ne peut se faire avec la main», a fait savoir Naby Conté chef secteur adjoint Hafia 1, secteur 5 avant de revenir sur les dégâts :

« Les dégâts aujourd’hui étaient très énormes, très, très élevés. Il y’a plus d’une trentaine de maisons qui ont été inondées, et l’eau est même partie jusqu’au niveau des prises. Il y’a une concession même où le courant a pris l’eau et un jeune a perdu la vie », précise-t-il.

Après ces dégâts enregistrés avec cette pluie d’une courte durée, les populations de cette localité s’inquiètent quant aux grandes pluies.

« Nous avons contacté toutes les autorités locales, commençant par la mairie, les autorités d’ENABEL, la société qui a fait le travail. Nous avons contacté toutes ces autorités là, mais il y’a pas eu gain de cause. Nous voulons le plus urgent que l’État s’implique dans cette affaire, sinon la première pluie qui est venue c’est une seule personne qui est décédée, nous avons peur que les pertes en vies humaines se multiplient», a lancé Naby Conté.

Avec kalenews

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :