Pratique de l’homosexualité en Guinée: El hadj Mansour Fadiga s’indigne et interpelle l’État

Condamnée par toutes les religions du monde, l’homosexualité est devenue de plus en plus courante en Guinée, notamment à Conakry.

D’après un constat, de nombreuses personnes se livrent à cette pratique dans la capitale guinéenne et à l’intérieur du pays, alors qu’elle constitue une atteinte aux bonnes mœurs, du pays.

Surpris et dégoûté par cette réalité, le président des oulémas de Guinée a lors d’un entretien accordé à notre rédaction rappelé les sanctions divines, qui ont été infligées aux premiers contrevenants.

” Le châtiment le plus douloureux a été ordonné par Dieu, pour anéantir les communautés qui pratiquaient l’homosexualité. C’est pourquoi, nous invitons la société civile et l’État à réprimer cette pratique”, a-t-il martelé.

Pour El hadj Mohamed Mansour Fadiga, toutes les entités sociales du pays doivent maintenant agir, en vue de bannir ce phénomène.

” Comme c’est interdit par la loi, nous invitons les chefs religieux chrétiens et musulmans, à se donner la main pour mettre fin à cela. Le gouvernement doit prendre aussi des dispositions pour interdire cela, sinon il faut s’attendre à des châtiments du bon Dieu contre notre société. Et que Dieu nous en préserve “, a-t-il prévenu.

Avec Mosaïqueguinee

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :