POLITIQUEGuinée-Bissau : la Cedeao rejette les investitures de Embalo et Cassama

Le coup de force en cours en Guinée-Bissau risque de compromettre les chances de Umaro Sissoco Embalo d’occuper rapidement le palais rouge de Bissau. La Cedeao dans un communiqué en date du 1er mars transmis à Mediaguinee, l’institution ouest-africaine a condamné avec force les prises de fonction des deux présidents autoproclamés (Umaro Sissoco Embalo et Cipriano Cassama) et exigé le respect de la légalité constitutionnelle. Une situation qui met en difficulté le président sénégalais Macky Sall, principal soutien du bissau-guinéen Embalo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :