Politique: Dalein dénonce la boulimie du pouvoir d’Alpha Condé

Dans une allocution officielle à la veille du Ramadan, le président de l’UFDG a fait remarquer que la Guinée est secouée par une crise politique profonde et une crise sanitaire sans précédent.

Selon Cellou Dalein Diallo, ‘’la crise politique est due à l’entêtement d’un homme qui veut à tout prix confisquer le pouvoir exclusivement pour lui et son clan. Les démarches pour l’en dissuader n’ont pourtant pas manqué’’.

L’ancien Premier ministre rappelle que sous la direction du FNDC, des manifestations grandioses ont été organisées à Conakry, à l’intérieur du pays et à l’étranger pour montrer à Alpha Condé.

En plus, indique Dalein, ‘’les autorités morales et religieuses se sont à leur tour mobilisées pour demander au président guinéen de respecter la constitution, d’arrêter le massacre de ses compatriotes et d’appeler à un dialogue pour aller à des élections transparentes et inclusives’’.

Avant de préciser que ‘’la communauté internationale, notamment la CEDEAO, l’UA, l’OIF, l’UE, la France, l’Allemagne, l’Angleterre et les États-Unis ont tous appelé au dialogue et à l’organisation d’élections inclusives sur la base d’un fichier consensuel’’.

‘’Alpha Condé, rendu autiste par sa boulimie de pouvoir et les appétits de son clan, n’a écouté ni le peuple de Guinée, ni les autorités morales et religieuses de son pays, ni la communauté internationale’’, poursuit le président de la République.

A qui veut l’entendre, Dalein dit que ‘’le double scrutin voulu par Alpha Condé s’est donc tenu le 22 mars. Mais il n’a été qu’un putsch. Un coup d’État déployant non pas des chars et des tanks mais une liste électorale tronquée, des administrateurs territoriaux zélés et sans scrupules agissant sous la direction d’une CENI aux ordres’’.

Avec Visionguinee

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :