Plan de riposte au covid-19: « c’est l’apport de l’ANIES qui donne une certaine consistance… » (Bah Oury)

Après avoir parcouru le document élaboré pour la riposte économique contre le covid-19 en Guinée récemment présenté par le premier ministre, le leader de l’UDD estime que l’agence nationale d’inclusion économique et sociale détient la tâche la plus lourde, dans la gestion de cette pandémie.

Selon Bah Oury, les prévisions de l’agence durant l’année 2019 seront intégrées dans ce nouveau programme, en vue de faire face à la crise.

« Ce que je remarque, le plan au point de vue concret c’est surtout l’ANIES qui est mise en œuvre.  En réalité ce programme qui existait déjà, aurait dû commencer en 2019. Donc, le premier ministre a jugé utile de faire en sorte que les fonds qui étaient alloués pour 2019, qui n’ont pas été débloqués d’intégrer ça dans le programme de 2020, pour les permettre d’actionner leur plan en raison de 400 et quelques milliards de francs guinéens. C’est l’apport de l’ANIES qui donne une certaine consistance au programme de relance», a-t-il soutenu au micro de mosaiqueguinee.com ce jeudi 09 avril 2020.

Pour l’ancien vice-président de l’UFDG, si le gouvernement avait agi en temps normal, il aurait bénéficié de l’appui des organisations multilatérales comme la banque mondiale, l’agence française de développement entre autres, afin de minimiser les dégâts que pourraient engendrer cette maladie à virus mortel.

Avec Mosaïqueguinee

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :