Ousmane Gaoual Diallo demande à Alpha Condé de ‘’dribler’’ les guinéens dans le ‘’bons sens’’

Alors qu’une mission d’assistance technique de la CEDEAO auprès de la CENI séjourne à Conakry, l’opposition continue de demander au président de la République de renoncer de manière définitive à son projet de la nouvelle constitution.

‘’Il faut que le chef de l’Etat continue à dribler les guinéens mais dans le bons sens. Il faut qu’il renonce définitivement au referendum. Il aura déjà baissé la température de quelques degrés’’, estime Ousmane Gaoual Diallo.

Le responsable de la communication de l’UFDG affirme qu’il ‘’faut qu’Alpha Condé veille à ce qu’on mette en œuvre les recommandations de l’audit et parachève le processus électoral. Ce sont des choses ne valent rien à la paix, à l’unité nationale et la stabilité de notre pays. Il faut que le chef de l’Etat et son gouvernement essayent de prendre de la hauteur pour décrisper définitivement la situation politique de notre pays’’.

Pour sortir la Guinée de la crise, le parlementaire estime qu’‘’on n’a pas besoin d’experts de la CEDEAO ou de l’Union africaine. Le chef de l’Etat doit garantir aux guinéens qu’il n’y aura pas de referendum dans ce pays concernant une nouvelle constitution’’.

Alors que le président Condé déclare que la nouvelle constitution répond aux besoins du monde, le député uninominal de Gaoual lui répond que ‘’l’interdiction des mariages précoces figure dans le code pénal révisé ainsi que l’interdiction des mutilations génitales féminines. Aussi, il n’y a pas de peine de mort’’.

L’honorable Diallo estime que si Alpha Condé veut la paix en Guinée, il doit juste faire des ‘’amendements’’ dans la constitution actuelle pour intégrer des évolutions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :