N’zérékoré : 17 victimes des violences de Macenta enterrées nuitamment dans une fosse commune

Les victimes des dernières violences à Macenta reposent désormais dans la forêt du 1er mai placée en plein centre ville de N’zérékoré.

L’inhumation a eu lieu mercredi nuit dans la plus grande discrétion, selon des proches des victimes qui disent n’avoir vu ou identifiés certains corps. Les 17 personnes ont toutes été enfouies dans une fosse commune après de houleuses négociations entre proches et autorités locales qui, selon nos informations, n’ont pas permis aux familles d’enterrer leurs morts.

Elles se sont juste contentées d’une simple prière avant de rallier Macenta.Des témoignages laissent croire que le nombre de mort à Macenta dépasse largement le bilan officiel livré par les autorités.

Plusieurs personnes tuées à coup de machette et de gourdins n’auraient pas été transférées à l’hôpital préfectoral, apprend-on d’un acteur de la société civile de Macenta qui dénonce l’inefficacité des autorités au tout début de la crise.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :