Nouvelles mesures concernant les regroupements : “c’est insignifiant pour les spectacles” (Salim Souaré)

A travers un communiqué daté du 04 juin 2021, l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire a informé l’ensemble des opérateurs culturels que dorénavant les événements peuvent être organisés, à condition que le nombre de spectateurs soit limité à 100.

Cette nouvelle mesure est “insignifiante”, aux yeux de Salim Souaré qui œuvre dans ce domaine.

Dans un entretien accordé à notre rédaction ce samedi 05 juin, cet opérateur culturel a estimé que les autorités sanitaires pouvaient faire mieux.

“Pour moi cette décision vient juste officialiser ce qui était déjà sur le terrain. C’est insignifiant pour les spectacles. Pour quelqu’un qui organise un concert qui investit par exemple plus de 100 millions GNF, on te dit que tu ne peux que prendre 100 personnes, même si tu mets la rentrée à 1 million GNF, il n’y aura pas de bénéfice”, a-t-il estimé, avant d’inviter l’ANSS à coopérer avec l’Agence Guinéenne de Spectacle, en vue de trouver des voies et moyens nécessaires, à cet effet.

“Aujourd’hui, le seul vecteur de communication autour de la vaccination de la population, c’est le secteur culturel. Qu’on organise par un exemple un grand concert au palais et qu’on fasse venir un artiste, on dit la rentrée est gratuite mais conditionnée par la présentation d’un carnet de vaccination. Les gens vont aller se faire vacciner, parce qu’ils ont envie d’aller à ce concert-là. Il y a tellement de solutions et de stratégies que nous pouvons mettre en place”, a-t-il exhorté.

Avec Mosaïqueguinee

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :