Nouvelle sortie de Lansana Kouyaté: «la Guinée n’est plus un pays normal»

Depuis l’étranger, l’ancien Premier ministre et leader du PEDN, Lansana Kouyaté, s’est exprimé ce mardi sur l’actualité de son pays, la Guinée. Dans l’émission “Kora c’est politique” de nos confrères de Kora Fm, Lansana Kouyaté a particulièrement dénoncé l’ambition du président Condé de s’accrocher au pouvoir et d’avoir, pour parvenir à cette fin, changé la constitution à la veille de la fin de son deuxième mandat.

Lansana Kouyaté explique d’abord qu’au sortir de la transition militaire de 2010, la nouvelle constitution devait être soumise au vote des guinéens au plus tard six mois après l’installation du nouveau président.

«Il lui avait été demandé primitivement de donner la chance aux guinéens de donner leurs avis sur la constitution et soumettre donc six mois au plus tard après son arrivée au pouvoir la constitution au vote des guinéens. Il ne l’a pas fait. Il ne l’a pas fait en un an, il ne l’a pas fait en trois, quatre ans ? C’est le 22 mars 2020 (qu’il a soumis une nouvelle constitution Ndlr)

Du 22 mars 2020 au 18 octobre 2020, tel que prévu de façon fantaisiste par la CENI, il y a combien de mois ? Sept mois avant de quitter le pouvoir, c’est en ce moment qu’il soumet une nouvelle constitution. Ce n’est même pas seulement un mépris pour la loi fondamentale, c’est un mépris pour les guinéens. Vous attendez sept mois de la fin de votre deuxième mandat pour soumettre une nouvelle constitution, ce que vous auriez pu faire six mois après votre arrivée. Je crois que la Guinée n’est plus un pays normal. On n’est plus un pays normal parce qu’on n’est plus dans un pays où ont fait les choses normalement», a mentionné l’ancien Premier ministre, interviewé par Mamadou Aliou Bangoura.

Au cours de cette sortie, Lansana Kouyaté a réaffirmé l’appartenance de son parti au Front national pour la défense de la constitution (FNDC) et appelé à une mobilisation le 20 juillet.

Avec Guinee114.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :