Nouvelle manif du FNDC : cri de cœur des élèves en classe d’examen

Le 6 août 2020, c’est la date retenue par le front national pour la défense de la constitution de 2010 (FNDC), pour sa prochaine manifestation de rue à Conakry et environs.

Cette date qui coïncide avec la deuxième journée de l’examen d’entrée en 7ème année, inquiète à plus d’un titre les élèves qui doivent passer les épreuves, qui craignent d’ailleurs l’exacerbation des violences ce jour.

Rencontré à cet effet, au niveau de Cosa, Mamadou Sanoussy Diallo, élève en classe de 6ème, pense qu’au regard des enjeux des examens nationaux, le moment n’est pas opportun pour le FNDC d’appeler à une manifestation politique.

“… J’invite le FNDC à ne pas organiser cette manifestation pour le moment, parce que les mouvements de protestation dans pays sont suivis toujours de violences et cela va nous empêcher de joindre nos centres d’examen”, Mamadou Sanoussy Diallo

Quant à Jean Pierre, qui doit faire le bac cette année, il dit avoir peur que les choses ne se compliquent, après trois mois d’arrêt des cours dans le pays.

“Cette année nous n’avions pas beaucoup étudié, à cause de la pandémie du Covid-19 qui sévit dans notre pays. Et vouloir encore manifester va compliquer davantage les choses. Puisque je dois faire le bac cette année, je demande au FNDC de reporter sa date pour que nous puissions passer nos examens dans la tranquillité”, a fait remarquer Jean pierre

Pour Mariama Sadio Diallo, candidate, le FNDC doit mettre en avant l’intérêt de la population et l’invite à reporter sa manifestation

“Bien qu’il soit dans son droit, à mon avis le FNDC doit privilégier l’intérêt de la population avant tout. Programmer une nouvelle manifestation à la veille de la tenue des examens va certainement affecter notre avenir. Si c’est vraiment qu’il se bat pour le peuple, les membres de ce front doivent suspendre leur manifestation jusqu’après les examens”, a dit Sadio

Nana Keïta, étudiante dans une université privée de la place, a une jeune sœur qui doit faire l’examen d’entrée en 7ème année. Elle plaide auprès du FNDC à surseoir à sa manifestation.

“Je prie le FNDC de reporter sa manifestation pas à cause des gouvernants, mais pour les enfants qui doivent passer leurs examens et qui ne peuvent être que les frères, les sœurs et enfants pour ces manifestants”, a-t-elle lancé.

Avec Mosaïqueguinee.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :