NGP : Badra Koné aurait reçu 2 milliards GNF pour déstabiliser le FNDC !

Il n’est secret pour personne que, le seul espoir sur lequel le peuple de Guinée compte aujourd’hui, pour le tirer de la dictature d’Alpha Condé, c’est bien le Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC).

Seulement que, ces derniers temps, le pouvoir de Conakry, par l’intermédiaire de Baïdy Aribot cherche à déstabiliser ce mouvement, en distribuant de l’argent à certains anciens prisonniers du FNDC, arrêtés pendant les manifestations de rue contre le projet de nouvelle constitution et autres. Entre autres de ces personnes, figurent Badra Koné, ancien secrétaire général du bureau politique de la jeunesse de l’UFR, Sékou Koundouno, coordinateur du FNDC, pour ne citer que ceux-là.

Des montants allant de 2 milliards chacun ! Il semblerait que, Badra Koné, lui, a reçu sa part. C’est pourquoi, il a anticipé sa démissionné à l’Union des Forces Républicaines (UFR) de Sidya Touré. D’ailleurs, le weekend dernier à Matam, l’ancien homme de guéto, pour avoir eu des rapports avec des artistes, comme Deegg J Force III, Takana, ainsi que d’autres musiciens guinéens et de la sous-région, a procédé au lancement de son mouvement, dénommé ‘’ Nouvelle Génération Politique’’.

Et, tous ceux qui ont pris part au lancement de ce mouvement, ont automatiquement rendu compte que, Badra a un parrain au sein de la mouvance présidentielle, qui finance ses activités. Parce que, ancien lieutenant de l’UFR, a complètement rénové la maison de son père. Aujourd’hui, ce taudis est complètement transformé en maison résidentielle, où il est bon à vire. Surtout, ayant au bord de la mer…

Sinon, de quel moyen, possède Badra Koné pour faire une telle réalisation à Matam, après son départ à l’UFR où il végétait pour survivre ? Avec ce report de la marche du FNDC, du 08 Juillet au 20 Juillet 2020, n’est-ce pas, c’est l’œuvre de Badra Koné et sa bande, qui tapies dans l’ombre ? Ne serait-elle pas d’ailleurs la première mission accomplie de Badra Koné ? Surtout, qu’il aurait sacrifié son Malick Koné, ancien Directeur Général de la DPJ, pour ce besogne… alors, attention à cet homme!

Source : Flammeguinee.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :