Moussa Yero Bah, toujours alitée à Donka : « ça fait pratiquement un mois…je me dis que c’est trop… »

Couchée depuis son lit de malade au CTE délocalisé de Donka depuis plusieurs semaines, Moussa Yéro Bah n’est encore pas à mesure de rentrer chez elle, même si jusque-maintenant la chroniqueuse de l’émission ‘’Les grandes gueules’’ déclarée positive au covid-19 est asymptomatique.

Les explications données par les médecins soignants font allusion à son état de santé qui l’empêcherait de suivre le même traitement que les autres patients, une situation qui suscite inquiétude et confusion chez la dame.

Les médecins estiment que c’est parce que je n’ai pas été soumise au même traitement que les autres, parce que moi je n’ai pas pris de la chloroquine, j’ai juste pris un antibiotique pour éviter la surinfection. Donc, ils supposent que c’est pour cela que je ne réponds pas aussi rapidement que ça, mais en comptabilisant le nombre de jours ça fait pratiquement un mois maintenant.  Donc, je me dis que c’est trop pour me garder. Je ne comprends pas, mais puisse que je ne peux pas aussi me soustraire à  ce que disent les médecins, je ne peux que patienter et attendre », s’est-elle confiée  au micro de mosaiqueguinee.com ce mercredi 22 avril 2020.

N’ayant pas d’autres moyens, la jeune dame décide de patienter et suivre les consignes des médecins.

« C’est le quatrième prélèvement que j’ai fait hier alors que généralement, ils en font un seul pour certains qui sortent négatifs. Pour moi, tous les 3 autres tests sont légèrement positifs. Donc j’attends le dernier prélèvement que j’ai fait hier, dans l’espoir que ce dernier va s’avérer négatif, pour que je puisse partir », a-t-elle conclu.

Avec Mosaïqueguinee

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :