Médias : la presse audiovisuelle privée bénéficie d’une réduction considérable des redevances annuelles

Après plusieurs démarches auprès du gouvernement, l’Union des radios et télévision privées de Guinée (URTELGUI), a enfin bénéficié d’une réduction considérable des redevances que les médias paient chaque année à l’Etat.

L’information a été donnée par Sanou Kerfela Cissé, ce vendredi 15 mai 2020, au siège de l’URTELGUI en présence des membres de cette organisation.

« Nous avons été appelé avant hier par le conseiller juridique du Ministère de l’économie et des finances pour nous remettre une copie de l’arrêté conjoint qui réduit considérablement les redevances qu’on a l’habitude de pays à l’Etat », a-t-il annoncé devant la presse.

Le secrétaire général de l’Urtelgui pour sa part, a donné les détails portant sur les montants liés à l’assignation d’une fréquence de station des radiodiffusions et télévisions privées, que les médias doivent désormais payés

« Redevances annuelles des stations de : radio communautaire 5 millions de francs guinéens ; radiodiffusion commerciales 7 millions 500 mille GNF ; télévisions communautaires 15 millions ; télévisions commerciales 15 millions. Les redevances annuelles sont payées en une tranche », a indiqué Aboubacar Camara.

Quant au secrétaire général de l’association, il a salué cette décision des autorités de ce pays.

« C’est une avancée importante que l’audiovisuel guinéen vient d’enregistré, c’est une bouffée d’oxygène, c’est une première bataille gagné par l’URTELGUI », s’est réjoui Talibé Barry, qui précise d’ailleurs que cet arrêté, n’es pas rétroactif.

Ce qui veut dire que les médias qui ont des arriérés doivent s’acquitter de l’ancien montant, à savoir 10 millions pour les radios communautaires, 15 millions pour celles commerciales et 50 millions pour les télévisions privées.

Source Mosaïqueguinee

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :