Me Bourdin : « les exactions et persécutions engendrées en Guinée », relèvent des crimes contre l’humanité

Le FNDC a introduit, depuis la semaine dernière, un signalement contre l’État guinéen auprès de la cour pénale internationale (CPI).

Introduite par le cabinet de Me William Bourdon, avocat français avec 40 ans de carrière, cette plainte vise des « crimes contre l’humanité », attribués au régime d’Alpha Condé, perpétrés en marge de la contestation du double scrutin législatif et référendaire du 22 mars dernier.

« Nous attendons, étant sa mission, que le juge international remplisse l’œuvre de justice quand la justice nationale (guinéenne) démontre, comme nous l’avons montré dans notre plainte, son impuissance, son incapacité à répondre aux besoins de vérité et  de justice de ceux qui sont victimes de crimes que nous avons qualifiés de crimes contre l’humanité. (…). Personne ne peut avoir des doutes sur le fait que, la multiplication des exactions et persécutions engendrées en Guinée, « rêvait » sa qualification de crimes contre l’humanité », a soutenu Me William Bourdon, chez nos confrères d’Espace Fm, dans l’émission ‘’Les Grandes Gueules’’, de ce mardi 5 mai.

Poursuivant, l’avocat a expliqué que, comme d’autres grands dossiers qu’il a défendus devant la CPI, celui du FNDC le sera également, de manière gratuite.

« Ça fait 40 ans que je suis avocat, j’ai voulu réserver du temps et de la disponibilité pour des grands dossiers, de principe. Ce dont il est question, c’était l’honneur parfois souillé par des citoyens, en France ou ailleurs. Le droit à la justice souillé, outragé. Ce type de dossier, d’aventure judiciaire complexe, mon cabinet accepte de travailler sans honoraires, gratuitement. C’est le cas pour le FNDC », a-t-il révélé.

L’avocat a, par ailleurs, affirmé que tout ce résultat n’aurait été possible sans « le travail inestimable » de ses confrères guinéens et que ce signalement n’a rien à avoir avec la saisine de la CEDEAO.

Avec Mosaïqueguinee

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :