Massacre du 28 septembre : ‘’on n’a pas pu identifier les éléments qui étaient au stade’’, affirme le ministre de la Justice

Lors de sa récente conférence de presse, le ministre de la Justice et garde des sceaux a assure que les autorités judiciaires n’ont pas pu identifier les auteurs des crimes commis le 28 septembre 2009 au stade de Conakry.

Au total, 13 suspects ont été inculpés, dont le capitaine Moussa Dadis Camara, l’ancien chef de la junte et son ancien aide de camp Toumba Diakité. Le ministre Mamadou Lamine Fofana promet que toute la lumière sera faite sur ces crimes.

‘’Pour le cas de Toumba Diakité, il y a deux infractions qui pèsent sur sa tête. Pour les autres, c’est une responsabilité de la chaine de commandement. Quand il y a des morts d’hommes par troupe, à défaut, puisqu’on n’a pas pu identifier les éléments qui étaient ce jour-là au stade du 28 septembre, pour les identifier en tant que tireurs ou violeurs, il s’agit d’un corps armé qui est l’armée, la loi prévoit de retenir la responsabilité de la chaine de commandement’’, indique-t-il.

‘’Tous ceux qui avaient le pouvoir de donner des ordres aux troupes sont responsables’’, ajoute-t-il, tout en rassurant que tous les inculpés comparaitront à la barre.

Visionguinee

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :