Marie Madeleine Dioubaté ferme : « je n’irai pas à l’élection présidentielle »

Contrairement à beaucoup d’autres leaders politiques, Marie Madeleine Dioubaté, présidente du parti congrès populaire africain (CPA), persiste et signe qu’elle ne sera pas en lice cette année pour la présidentielle annoncée pour le 18 octobre 2020, par la CENI.

Selon cette opposante au régime du président Alpha Condé, la violation flagrante des lois de la Guinée par le premier magistrat ne lui permet pas d’aller à ce scrutin présidentiel

Elle l’a fait savoir ce mardi 7 juillet 2020, au cours d’un entretien téléphonique avec Mosaiqueguinée.com.

«Je ne peux pas être candidate à l’élection présidentielle du 18 octobre 2020, quand je ne reconnais pas la légalité de la constitution, quand j’estime que les lois de notre pays ont été bafouées, quand j’estime que le premier magistrat du pays qui est le président Alpha Condé se permet de violer la constitution de violer la loi fondamentale, qui est un délit de la démocratie. Donc, je ne peux pas accompagner le premier magistrat dans sa forfaiture. Moi, je n’irai pas du tout à l’élection présidentielle cette année et je pense que les grands partis doivent faire la même chose », a affirmé Marie Madeleine Dioubaté depuis Paris où elle séjourne.

Avec Mosaïqueguinee

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :