Marche du 29 septembre: les femmes du FNDC appellent à une grande mobilisation

C’est à travers une déclaration que la branche féminine du FNDC a appelé toutes les familles de Guinée, a une grande mobilisation le 29 septembre.

Ces femmes ont aussi adressé un message à l’endroit du peuple de Guinée et des forces de défense et de sécurité.

Ci-dessous message des femmes du FNDC

Les braves femmes guinéennes ne seront jamais complices d’un pouvoir à vie et de chaos qu’Alpha Condé veut créer en Guinée.

C’est pourquoi en prélude de la grande mobilisation du peuple de Guinée appelée par le FNDC le Mardi 29 Septembre 2020, nous invitons toutes les femmes de Conakry et des villes de l’intérieur du pays concernées par cette mobilisation à sortir massivement ce jour pour répondre à cet appel à la nation en vue de préserver les acquis démocratiques chèrement acquis au prix du sang des guinéennes et guinéens.

Nous saisissons cette occasion dans un contexte socio-politique très marqué par l’utilisation des forces de défense et de sécurité qui sont nos maris et nos enfants de penser à la souffrance des femmes guinéennes en étant aux cotés de la loi pour préserver la vie de la population guinéenne à tout prix.

Nous vous rappelons que l’article 141 de la constitution de 2010 vous oblige à être républicains au service de l’interêt général de la nation ; appolitique et soumise à l’autorité civile.

Mieux que quiconque, vous savez et êtes conscients des mots et des douleurs qui minent la vie des guinéens aujourd’hui.

C’est pourquoi :

  • Nous n’accepterons plus que vous tuez gratuitement nos enfants ;
  • Nous n’accepterons plus que vous nous violentez ;
  • Nous n’accepterons plus que vous vendalisez nos biens ;
  • Nous n’accepterons plus que vous détruisez nos concessions ;
  • Nous n’accepterons plus que vous violez nos intimités.

Le combat mené par le peuple de Guinée contre le 3èmemandat est un combat juste et historique, raison pour laquelle les forces de défense et de sécurité doivent s’inscrire du bon coté de l’histoire.

A défaut, la résistance à l’oppression étant un droit constitutionnel en vertue de l’article 21 aliénât 4 de la constitution , nous femmes de Guinée, comptons bien jouir pleinement de ce droit en ne restant plus les bras croisés.

Vive la République

Vive le FNDC

Vive la paix et la quiétude sociale

Abas le 3èmemandat

Toutes et tous au Rond Point de la Tannerie le Mardi 29 Septembre à 8H 00 pour la marche de la libération

Ensemble Unis et Solidaires nous vaincrons.

La Branche féminine du FNDC

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :