Manifestations de résistance: des véhicules incendiés à la casse

La situation est grave en Guinée où le Front national pour la défense de la Constitution poursuit sa lutte contre le projet de référendum annoncé par le Président Alpha Condé.

Dans la nuit du mardi au mercredi 22 janvier 2020, plusieurs véhicules ont été incendiés à la casse de Madina. Les auteurs de cet incendie ne sont pas identifiés pour le moment.

Sur les lieux, c’est la tristesse et la colère qui se lisent sur les visages des victimes. Certains parmi eux appellent à la vengeance. Et c’est le nom du FNDC, ce front qui lutte contre le projet de référendum constitutionnel qui revient sur toutes les lèvres.

« Nous savons que ce sont des éléments du FNDC qui ont incendié ces véhicules. Si justice n’est pas rendue, nous allons riposter », promet un jeune revendeur de pièces détachées à la casse de Madina.

Selon nos informations, une information judiciaire est déjà ouverte pour déterminer les auteurs de cet acte criminel.

Guineefutur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :